Déjà initiateur de cette démarche en charcuterie, le groupe coopératif passe sa gamme « bien élevés » signée Brocéliande au sans antibiotique « dès la naissance ». Il précise que sa démarche « vise à élever des animaux robustes dans l’environnement le plus propre possible ». À cette occasion, la gamme est élargie avec un rôti de filet tranché ainsi que des mini-saucissons.