Le segment des thés glacés ne connaît pas la crise. Depuis son relancement en 2016, il ne cesse de croître. En 2019, c’est même le seul à progresser en volume...
Contenu réservé aux abonnés de RIA
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à RIA
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter
  • > Recevez 2 numéros chez vous
J'en profite !