Le tribunal de commerce de Chartres a adopté le plan de continuation déposé par le groupe Vallégrain placé en redressement judiciaire depuis deux ans. Détenant les filiales Vallégrain Distribution, Vallégrain Abattoirs et SAS Leveau, il emploie 410 salariés et a réalisé 87 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019 dans la transformation de porcs issus d’une filière de 180 éleveurs.