Les ventes d’Unilever ont augmenté de 3,3 % pour les six premiers mois de l’année, mais sa division alimentation et boissons n’a progressé que de 1,3 %, notamment en raison d’un déclin du thé dans les pays développés.