Trente-huit acteurs des filières agroalimentaires ont signé, mardi 28 janvier, le Pacte sur les dates de consommation initié par Too Good To Go – l’application antigaspillage – avec le soutien des ministères de la Transition écologique et de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Ils s’engagent à :

- Sensibiliser l’ensemble de la chaîne, du producteur au consommateur en passant par les salariés des entreprises, notamment par la mise en place de rayons anti-gaspi,

- Clarifier la différence entre DLC (Date limite de consommation) et DDM (Date de durabilité minimale), par exemple par l’apposition d’un pictogramme,

- Optimiser la valorisation des produits exclus de la vente,

- Collaborer pour harmoniser les bonnes pratiques et optimiser les flux.

Le comité de pilotage à l’origine de ce pacte est composé de distributeurs (Carrefour, Cora, Leclerc, Intermarché, Monoprix), d’industriels (Bel, Danone, Les 2 Vaches, Michel et Augustin), de fédérations (Ania, FCD), d’associations de consommateurs (Familles rurales) ou de protection de l’environnement (France Nature Environnement), d’entreprises de lutte contre le gaspillage (CB +, Comerso) ainsi que d’un expert indépendant (Jean-Charles Catteau), auxquels s’ajoutent les contributions externes de La Coopération Agricole, Régal de Normandie et Solaal.

Par ailleurs, le pacte a également été signé par Auchan Retail France, Bio c’Bon, Casino, le Conseil national de l’alimentation (CNA), la Fédération nationale des industries laitières (Fnil), Franprix, la Grande Épicerie de Paris, Les nouveaux fromagers, Marché de Léopold, Naturalia, Nature & Découvertes, Naturéo, Nestlé France, No Filter, Savencia, Saveur Bière, Supermarché Match et Système U.

Découvrir le pacte : www.pactedatesconsommation.fr