Après avoir agrandi les linéaires et élargi l’offre disponible, « le temps est venu de passer à une troisième étape », affirment les Entreprises du traiteur frais (ETF) : « refléter le plaisir procuré par les produits et valoriser leur diversité ».

Avec un chiffre d’affaires en hausse de 2,4 % en GMS en 2018, le marché du traiteur frais est l’un des plus dynamiques de l’alimentaire. En trois ans, ses ventes ont augmenté de 15,1 % et le nombre de références présentées en linéaires, de 12,3 %. Mieux encore, les consommateurs seraient peu sensibles au prix dans ces achats, par ailleurs propice à l’impulsion.

C’est pourquoi, sur la base de diverses études, les entreprises spécialisées proposent sept leviers pour maintenir cette croissance :

- être source d’idées de repas ;

- donner accès au choix ;

- rendre visible les innovations ;

- créer un véritable univers ;

- donner envie ;

- transformer le snacking ;

- déployer les pôles et les bars.

Représentant 75 % de ce marché, les 61 sociétés regroupées dans ETF couvrent une très large panoplie de produits, des plats cuisinés aux salades traiteur, en passant par le traiteur de la mer, les pâtes fraîches, les sandwichs ou encore les pizzas.