Le groupe Synutra a décidé de rompre unilatéralement son contrat avec les Maîtres laitiers du Cotentin qui avaient déjà dû suspendre la production de leur usine de Méautis, dans la Manche. Le groupe estime que « le dépôt de matière protéique évoqué par Synutra reste totalement neutre d’un point de vue sanitaire et est une conséquence naturelle du choix de procédé thermique nécessaire aux délais de transport et de commercialisation » de son client chinois.

Il pointe par ailleurs les « défaillances » de ce dernier : ventes inférieures aux engagements volumétriques, créances exigibles sur des stocks élevés, remontée tardive des attentes consommateurs, non-respect de clauses de garanties, défauts de règlement. Pour préserver ses volumes de collecte laitière, MLC compte sur le développement de ses beurres et crèmes ou de « nouvelles solutions commerciales vers d’autres pays ainsi qu’avec des partenaires industriels ».

Voir également notre reportage à Méautis