Initiatrice d'une gamme d'édulcorants à base de stévia bio d'origine française, Oviatis veut financer son développement par le crowdfunding, en ouvrant son capital à hauteur de 310 000 euros : 160 000 via la plateforme Happy Capital, qui seront abondés de 150 000 euros par un fonds régional aquitain. Prévoyant déjà un second tour de table, l'entreprise va très prochainement se doter d'un pilote industriel à l'Agropole d'Agen, dans le Lot-et-Garonne.