Saint Louis Sucre a signé un accord majoritaire avec trois organisations syndicales représentant plus de 80 % de son personnel. La filiale de l’allemand Südzucker précise ainsi les modalités de son plan de sauvegarde de l’emploi : 51 licenciements économiques ou départs volontaires à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, 70 à Cagny, dans le Calvados, tandis que 47 salariés seront maintenus à Eppeville, dans la Somme, et 71 seront « invités » à rejoindre les sites de Roye, dans le même département.