L’État et les régions concernées ont demandé à Südzucker de revoir son projet de restructuration en France.