La Commission européenne a finalement diminué à 25 % (au lieu des 50 % envisagés) le taux minimal d'incorporation d'aliment d'origine montagne pour l'élevage des porcs pouvant bénéficier de l'appellation montagne (voir RIA News n°503). L'Association porc montagne va donc retravailler son cahier des charges pour s'adapter à une réglementation qui, paradoxalement, ne rendrait pas obligatoire la naissance de l'animal en zone de montagne. La marque Origine montagne a été lancée en janvier 2013 sous l'impulsion des cinq transformateurs (Gesler, LC Salaisons, France Salaisons, Porc Centre et Cantal Salaisons) : 1 200 animations sont programmées en GMS cette année.