La DGCCRF a publié la liste des produits auxquels elle a accordé une dérogation pour que leur composition puisse être modifiée sans que cela ne soit reporté sur l’étiquetage. Il s’agit selon elle de faciliter l’approvisionnement alimentaire des consommateurs tout en veillant au respect de ses intérêts essentiels. Et de préciser que ces modifications ne pourront être que temporaires et ne doivent pas induire un risque pour les consommateurs, notamment allergiques.

Cette liste précise en effet la durée prévue ainsi que la nature de ce décalage. Mais l’association Foodwatch qui s’était inquiétée de ce dispositif note que si « les grandes marques semblent jouer le jeu en expliquant la nature de la modification », les MDD assez fortement représentées dans cette liste se contentent parfois d’une « explication lapidaire », comme « Indication non conforme de l’origine et de la liste des ingrédients. Pas de possibilité d’obtenir un étiquetage conforme ».

La liste des dérogations doit être mise à jour régulièrement.