Le chiffre d’affaires de Marie Brizard Wine & Spirits a diminué de 6,4 % au cours des neuf premiers mois de l’année, après un troisième trimestre en repli de 4,2 % marquant une « amélioration de l’activité ». Il le doit à une meilleure orientation des marques, même si elles restent en retrait de 2,8 %. Le groupe est donc toujours en difficulté : ses discussions avec les banques n’ont toujours pas été finalisées et ses prévisions d’Ebitda sont négatives de 11 millions d’euros en 2017 et de 20 à 25 millions en 2018. Le groupe confirme son projet de cessions de certaines de ses marques.