Mardi soir 14 mai était lancé, en grande pompe, Loop par TerraCycle, avec le parrainage de Carrefour et de grandes marques de la consommation. Le principe : proposer sur maboutiqueloop.fr des produits de ces marques ainsi que de la MDD Carrefour dans des emballages réutilisables au moins dix fois. Après l’ouverture de ce test à Paris et dans la petite couronne, le pilote sera élargi en octobre directement sur Carrefour.fr (Loop By Carrefour). Grâce au soutien du grand distributeur, l’initiative commence en France, mais aussi à New York la semaine prochaine et à Londres avant la fin de l’année.

La plateforme logistique est confiée à un prestataire près de Lille, dans le Nord, et le nettoyage des conditionnements sera réalisé par un autre, à Besançon, dans le Doubs. Pour certaines marques, l’opération reproduira les méthodes encore utilisées en CHR, comme c’est le cas d’Évian et de ses bouteilles en verre qui passeront par le distributeur C10. Pour d’autres – le café L’Or par exemple –, c’est l’occasion de penser de nouveaux emballages avec un positionnement plus qualitatif, tout en veillant à leur nettoyabilité.

L’enjeu est de faire définitivement passer le packaging à l’ère de l’économie circulaire. « Le recyclage est une bonne solution mais insuffisante », assure Laurent Vallée, secrétaire général de Carrefour : « c’est une résurrection de la consigne qu’il faut ». Une façon de « remonter le cours d’un torrent », ajoute Bertrand Swiderski, directeur du développement durable chez Carrefour. Alors, pourquoi ne pas convertir les magasins eux-mêmes à la consigne ? « Bien sûr, répond ce dernier. Après le drive, nous y viendrons quand nous aurons réglé les difficultés logistiques ainsi que les problèmes d’étiquetage obligatoire – la liste des ingrédients d’abord – ou de TVA sur la consigne. Mais nous sommes prêts à le faire. Nous demanderons aux autres distributeurs de nous accompagner ». Et aux fournisseurs aussi.

Outre des MDD Carrefour (bio notamment), les marques alimentaires présentes pour l’heure sont Tropicana, Évian, Milka, Coca-Cola, Quaker, Lesieur, Puget, L’Or, Perfect Fit. Une ouverture plus large aux PME est déjà prévue, même si les promoteurs de la démarche reconnaissent qu’il s’agit d’une expérimentation dont le business model reste imprévisible.

Benoît Jullien