Jardin Bio devient Jardin Bio Étic, annonçant cinquante engagements autour de la citoyenneté, du territoire, de la nutrition et du climat. « Jardin Bio devient une marque projet », révèle Emmanuel Pinteaux, directeur marketing GMS de Léa Nature. Rebaptisée Jardin Bio Étic, la première signature du groupe (1/3 des ventes) entend affirmer ses valeurs et ses engagements en matières sociétale, nutritionnelle et environnementale.

« Nous avons fixé et hiérarchisé 50 engagements, ainsi que des objectifs jusqu’à 2025 », ajoute Charles Kloboukoff, président fondateur. Ainsi, l’offre équitable passera de 20 à 40 % du portefeuille, et la fabrication française de 72 à 80 %. Jardin Bio généralise aussi le Nutri-Score (70 % de notes A ou B) et adopte le label Origine France Garantie sur une cinquantaine de références d’ici à 2021, avec l’ambition de tripler cette part à l’horizon 2025 (soit 40 % de l’assortiment).

Un important plan publicitaire est prévu pour communiquer sur ces nouvelles ambitions (investissement de 3 % du CA, porté progressivement à 5 %). Le groupe de Périgny (17) prévoit de reconduire en 2020 sa croissance de 11 % enregistrée en 2019, pour porter son CA à 500 M€, dont 73 % en alimentaire bio.

À l’été 2021, la part du groupe Léa Compagnie Biodiversité contrôlée par les salariés passera de 4,2 à 10 % grâce à une augmentation de capital réservée à un tarif préférentiel. Aux côtés des fondateurs et de plusieurs dirigeants d’entreprises intégrées par le groupe, Crédit Mutuel Equity, BNP Paribas et Bpifrance se partagent aujourd’hui 10 % du capital de la holding de tête.

F. B.