Après le vote favorable des États membres, la Commission AGRI du Parlement européen a adopté le projet de nouveau règlement sur l’agriculture biologique qui s’appliquera à partir de janvier 2021.

« Ce texte présente un certain nombre d’avancées que nous saluons, indique le Synabio dans un communiqué : interdiction des nanos, évolution des règles encadrant les importations, transition vers les semences 100 % bio, définition de la notion de variétés biologiques. Toutefois, il n’est pas satisfaisant sur un certain nombre de points. Il introduit ainsi des dérogations au contrôle annuel auxquelles nous ne sommes pas favorables. Par ailleurs, il maintient jusqu’à 2031 la possibilité pour quelques pays nordiques de certifier en bio des cultures hors sol. Ce régime dérogatoire, annoncé comme temporaire, n’est pas cohérent avec les principes de la production biologique. »

Le nouveau règlement entrera en vigueur dans trois ans et, d’ici là, le syndicat des entreprises françaises transformatrices et distributrices de produits bio reste vigilant et combatif quant à la rédaction des nombreux textes d’application qui viendront le compléter et le préciser, notamment en matière de contrôle.