Le préfet de la Mayenne a autorisé hier Lactalis à reprendre la commercialisation des poudres de lait infantile produites par le site Celia de Craon. Leur séchage et leur conditionnement étaient déjà permis depuis le 4 juillet, mais sans vente possible. Outre le plan d’autocontrôle renforcé, tant sur les produits que sur l’environnement, mis en place par le groupe pour valider son nouveau plan de maîtrise des risques sanitaires, l’administration a procédé à des « inspections inopinées » de l’usine et de son dispositif de contrôle interne. Enfin, « une série d’analyses officielles a permis d’apporter les garanties sanitaires nécessaires à la reprise de la commercialisation des poudres produites », précise le communiqué du ministère.