Lactalis a réalisé 18,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018, en progression de 0,5 % seulement, mais de 4,9 % à taux de change constants. La crise du lait infantile lui a encore coûté cent millions d’euros l’an dernier, après 200 millions en 2017, année où le résultat net du groupe avait diminué à 387 millions (pour 18,4 milliards de chiffre d’affaires). Poursuivant son internationalisation (77 % de son activité déjà), le groupe mayennais a pour objectif d’atteindre les 20 milliards en 2020.