Spécialisée dans la fabrication d’aliments pour chiens et chats, l’entreprise normande (Vire-14) a adapté son magasin d’usine. Désormais, les achats se font en drive selon une procédure bien définie pour éviter tout contact avec la clientèle : commande et règlement en carte bancaire par téléphone, quantités achetées limitées pour éviter le surstock, et marchandises déposées à l’extérieur du magasin lors de leur récupération.

« 51 % des foyers ont des animaux de compagnie en France. Si notre entreprise s’arrête, les propriétaires se reporteront sur les aliments pour humain, entraînant pénurie. D’autre part, les abattoirs, nos fournisseurs, ne s’arrêtent pas et nous sommes les utilisateurs de leurs co-produits », explique La Normandise. En plus des consignes « classiques » de sécurité portant sur les gestes barrières et la protection du personnel, l’entreprise a annoncé des mesures d’adaptation comme le recentrage de la production sur les produits les plus simples à fabriquer, l’arrêt des lignes engendrant trop de promiscuité, et pour les croisements de personnes, l’application de la logique du Code de la route (circulation à droite…).