Spécialisé dans la quatrième gamme, les soupes fraîches ou les plats cuisinés, le groupe italien La Linea Verde avait ouvert des bureaux commerciaux en France au mois de janvier dernier, puis un pôle logistique en mars. Renommé La Ligne Verte dans l’Hexagone, il va commercialiser ses premiers sachets de salades à la fin de ce mois depuis une nouvelle unité de production construite à Sénas, dans les Bouches-du-Rhône.

Deux millions d’euros ont été investis sur une surface de plus de 5 000 mètres carrés qui devrait accueillir 30 salariés d’ici à la fin de l’année. L’entreprise propose aussi un nouveau sachet « green », biodégradable et compostable, dont « l’aspect laiteux se distingue en linéaire ». Elle fournissait déjà quelques enseignes françaises en MDD depuis ses usines proches de la frontière, pour dix millions d’euros et 3 000 tonnes.

En 2019, La Linea Verde a réalisé 322 millions d’euros de chiffre d’affaires avec six usines en Italie, en Espagne et en Serbie. Outre le co-packing pour les MDD, elle développe la marque DimmidiSì (DisMoiOui en France) qui représente environ 90 millions d’euros de ventes au détail. « Notre concept, en Italie comme à l’étranger, vise à contrôler l’ensemble des filières, du semis à la récolte dans des zones agricoles à proximité du site », résume Domenico Battagliola, PDG cofondateur du groupe familial.