« Des côtes de porc à moins de 1,50€/kg ! on se moque de qui ? », telle est la teneur du communiqué de la FNP, en date du 14 janvier.

Et le syndicat de poursuivre : « un éleveur de porc français vient d’investir pour la biosécurité de son élevage et respecte scrupuleusement les recommandations de bien-être animal. Il pratique, avec ses cultures et les engrais organiques de son élevage, un modèle d’économie circulaire dans son entreprise et a récemment embauché une jeune salariée pour prendre soin de sa maternité. Il vend sa production à un prix qui ne couvre pas totalement son coût de production mais doit préparer son bâtiment à l’arrivée d’une nouvelle bande de porcs qui sera élevée pendant 6 mois. Il est allé faire les courses au supermarché voisin et voit des côtes de porc en promo à 1,48€/kg… soit 3 à 4 fois moins cher qu’un kg de lessive ou 6 fois moins cher qu’un kg de clous à tête ronde ».

Et François Valy, Président de la Fédération nationale porcine d’ajouter : « Oui il faut relancer la consommation de porcs français pour éviter l’engorgement dans les élevages ! Oui il faut des prix abordables alors que nombres de nos concitoyens sont fragilisés par la crise ! Oui il faut des promos pour jouer la concurrence et attirer le client ! C’est le jeu économique et social et les éleveurs de porcs y sont prêts !

Mais Non à des prix si bas qu’ils ne veulent plus rien dire ! Non à la course permanente au moins-disant dans tous les domaines ! Non au manque de respect du travail des éleveurs et de leurs partenaires !

Selon la FNP, le coût de revient du porc départ élevage est de 1,57€/kg (à partir Indice Inaporc) pour un prix de base de marché à environ 1,20€/kg (depuis fin décembre 2020).