Créée début 2018 pour valoriser les coproduits, Résurrection vient de lever 800 000 euros pour se développer. Depuis un atelier en Dordogne, elle produit des crackers à base de drêches issues de brasseries et de marc issu de cidreries.