Avec une croissance de 8 % de son chiffre d’affaires, Fleury Michon a redressé sa rentabilité au premier semestre avec un résultat opérationnel courant redevenu positif, passant de -5,3 millions à 9,4 millions d’euros, soit une marge passant de - 1,5 % à 2,5 %. En revanche, son résultat net se dégrade, de - 8,8 à - 13,3 millions, en raison notamment des pertes de sa filiale italienne PFI (à 50 %) et de la dépréciation de Fleury Michon Amérique, fortement touchée par les difficultés du catering aérien.