Nestlé, Mondelez, Unilever, PepsiCo et Coca-Cola rendent les armes face au Nutri-Score. Après la défection du groupe Mars en début d’année, ce groupe de multinationales continuait de défendre un autre système d’étiquetage nutritionnel, espérant contourner l’expérimentation française par les instances européennes. Coca-Cola pourrait toutefois conserver ce projet pour les seules boissons.