L'Office alimentaire et vétérinaire européen a révélé que ses inspections dans les abattoirs français de volailles "s'écartent considérablement des exigences" réglementaires : personnel vétérinaire insuffisamment présent durant la durée des abattages, formation insuffisante, défauts d'hygiène...