Le groupe Bel a conclu avec la Société financière internationale (Banque mondiale) un partenariat pour accroître l’impact social de son programme Sharing Cities. Ce dernier vise à compléter les circuits de distribution traditionnels par des réseaux alternatifs ancrés dans les pratiques d’achat locales. Le groupe français s’appuie, par exemple, sur des réseaux de vendeurs de rue pour commercialiser La Vache Qui Rit à Hô-Chi-Minh-Ville depuis décembre 2013, suivie de Kinshasa, Abidjan, Hanoï, Dakar ou Antananarivo. Le groupe veut centrer son action sur la protection (couverture santé, notamment) ou l’accès à la formation de ses quelque 6 000 vendeurs.