Alors que la marque de yaourt fête ses cent ans cette année, Danone ouvre aux chercheurs du monde entier son catalogue de quelque 1 800 souches de ferments lactiques et de bifidobactéries : les 193 actives déposées à la Collection nationale des cultures de micro-organismes de l’Institut Pasteur et plus de 1 600 conservées dans son propre centre de Recherche & Innovation à Paris-Saclay. Cette initiative de « open science » constitue une sorte de juste retour puisqu’en 1919, Isaac Carasso, fondateur de la marque, s’était inspiré des recherches de l’immunologiste Élie Metchnikoff, de l’Institut Pasteur, sur le rôle des ferments sur la santé, notamment intestinale.