La FNSEA juge « insupportable » la politique de prix menée par le groupe Cooperl à l’égard de ses éleveurs de porcs. Au début de l’été, où les prix sont habituellement à leur meilleur niveau, le groupe coopératif se positionnerait à 1,18 euro pour un kilo de carcasse, soit quatre centimes de moins que le Marché du porc breton.