Chancerelle lance sous sa marque Connétable une gamme de conserves de poissons axées sur la santé. Ces onze références, tant en sardine qu’en maquereau, thon ou rillettes, sont présentées, pour certains, sans huile et avec une teneur en sel réduite de 30 %. En outre, les produits sont certifiés 100 % MSC pêche durable et transformés en Bretagne avec – quand cela est possible – des ingrédients bio.

L’entreprise de Douarnenez, dans le Finistère, espère ainsi intensifier ses gains de parts de marché. L’an dernier, elle est parvenue à dépasser son objectif de 10 % de sa catégorie. Ces 10,4 % en valeur, elle les doit surtout à son leadership sur les sardines entières, passées à 38,9 %.

Ainsi, le chiffre d’affaires de Chancerelle atteint 150 millions d’euros, en hausse de 3,5 %. Elle a pu procéder à 75 embauches, dont 40 salariés qu’elle a dû aller chercher sur l’île de La Réunion, faute de main-d’œuvre disponible dans sa région. Après un premier test de La Maison de la Sardine sur son site, elle ouvre deux boutiques à La Baule, en Loire-Atlantique, et au Crouesty, dans le golfe du Morbihan.

B. J.