Jacques Poujol, ancien directeur de Spanghero, a été condamné à deux ans de prison, dont dix-huit mois avec sursis, après l’affaire de la viande de cheval. La justice a également ordonné une confiscation d’une valeur de 100 000 euros et l’interdiction d’exercer dans le secteur de la viande durant deux ans. Patrice Monguillon, directeur de l’usine, a été condamné à un an de prison avec sursis. Les deux négociants néerlandais ont été condamnés respectivement à deux ans de prison ferme et un an avec sursis.