Coca-Cola va réduire ses effectifs, notamment en proposant un plan de départ volontaire à quelque 4 000 salariés aux États-Unis et au Canada ainsi que dans d’autres pays. Il prévoit pour cela un budget compris en 350 et 500 millions de dollars (290 à 460 millions d’euros). Le groupe américain explique qu’il désire « rapprocher son marketing de ses clients et de ses consommateurs » et « donner la priorité à un portefeuille de marques fortes et une discipline à l’innovation ».