Le chiffre d’affaires de Bonduelle a diminué de 1 % au cours du premier semestre de son exercice 2018-2019, intégrant un impact défavorable des changes et l’effet périmètre issu des activités canadiennes de Conagra dans les fruits et légumes, qui se compensent à peu près l’un l’autre. Si l’Europe progresse de 1,6 %, l’international diminue de 3,1 %, en raison notamment du report de certains contrats B to B. C’est pourquoi le groupe anticipe une croissance « limitée » de ses ventes pour l’ensemble de l’exercice.