La baisse de 2 % des ventes des Fromageries BEL durant les trois premiers trimestres est due à un effet devises de - 3,4 %. La croissance organique du groupe atteint + 1,4 %. Un plan de réorganisation est en cours (voir RIA News n°720 http://www.ria.fr/actualites/bel-reorganise-son-siege-1,4,3959029961.html).