Les Fromageries BEL ont vu fondre leur résultat net de 46,4 %, passant de 180 à 96 millions d’euros, avec un chiffre d’affaires en baisse de 1 %. En plus de taux de change défavorables, le résultat opérationnel a diminué de 25,7 %, passant de 6,4 à 4,8 % du chiffre d’affaires. En outre, 29 millions d’euros ont été affectés au plan de transformation lancé en septembre dernier. Enfin, la chute de rentabilité est la plus forte dans la zone Moyen-Orient/Grande Afrique, tandis que la marge opérationnelle se tient mieux en Europe, de 7,8 à 6,2 %.