Deux candidats se sont présentés pour la reprise d’AIM, mais leur offre devra être complétée d’ici au 22 juin, notamment quant à leur financement. Il s’agit d’éleveurs bretons ainsi que d’un entrepreneur franco-israélien. AIM avait été placé en redressement judiciaire.