La fromagerie de Luçon, en Vendée, a été détruite pour moitié par un incendie en février. Le groupe Agrial a décidé de la reconstruire d’ici à 2022. Le groupe coopératif pourra ainsi spécialiser le site dans la fabrication de mozzarella, en complément de son usine d’Herbignac, en Loire-Atlantique. Il préservera au passage ses 130 emplois en CDI. « Cette reconstruction s’inscrit pleinement dans notre stratégie de développement des fromages-ingrédients à valeur ajoutée », explique Gilles Rabouille, directeur général d’Eurial, la branche lait d’Agrial.

Une quarantaine de millions d’euros seront engagés pour porter ses capacités de production de 16 000 à 24 000 tonnes, pour une collecte laitière de 200 millions de litres. L’investissement sera pour partie pris en charge par les assurances et le reste financé par Agrial, voire par des aides publiques. En attendant, l’outil va redémarrer au mois de septembre pour assurer certaines opérations (râpage notamment) dans une zone dédiée qui mobilisera une trentaine de salariés.

Voir aussi l’interview de Ludovic Spiers, directeur général d’Agrial, réalisée en avril.